vous êtes ici : Suivi des stagiaires > Promotion 2018 > Florence Bottazzi


Florence Bottazzi

Je suis une autodidacte et surement, avant tout une passionnée. Mon travail artistique est inspiré par tout ce qui me touche et est basé sur mes racines, mes passions, mais aussi ouvert sur l’actualité donc résolument tourné vers l’avenir : un art contemporain. Il y a d’abord eu la danse et la rencontre avec l’Argile « L’Art du Feu » qui fait appel au toucher, au contact et à la sensorialité. Depuis mes plus jeunes années, la relation des mains avec la matière, la « Terre », libère mon potentiel créatif et donne forme à mon imaginaire. On trouve dans les récits sur l’origine de l’Homme, un point commun : la terre, l’argile, le limon. Mes carnets de voyages m’ont permis dans un second temps de garder une pratique artistique durant l’éducation de mes enfants tout en conservant une activité professionnelle autre. Constamment en alerte, les yeux levés, éblouie par tout ce qui m’entoure, le voyage est devenu une source inépuisable à mon imagination et à la création. Cette activité m’a permis d’avoir un autre regard, une ouverture d’esprit et une ouverture aux autres lors de mes différents voyages. Cartons, pastels, pigments, encres, linoléum, j’aime explorer d’autres matières pour retrouver une sensualité. Encore le toucher, le contact ; associer les techniques et jouer avec les éléments en m’amusant du soleil et de l’eau. Mes créations deviennent ludiques quand mes gravures (construites comme un négatif), ou mes cyanotypes (travail d’après négatifs photos) se révèlent sur le papier ou le tissu. Je découvre la linogravure en 2015 et très vite je suis attirée par ce contraste de noir et blanc. Une matière à graver où je retrouve des sensations proches du façonnage et de la sculpture de la terre. Je me lance dans une série de portraits ou les expressions se révèlent dans un jeu d’ombre et de lumière pour marquer leur vécu. Ainsi s’imprime un mineur de fond, une femme dans les mines de sel de Birmanie, un S.D.F.... Ainsi je cherche à susciter des émotions et des sensations auprès du public par la création de mes oeuvres. Pour mes expositions, j’aime m’approprier des lieux insolites (friches industrielles, chapelles…) ou la notion de partage et d’échange est tout de suite plus libre et plus riche. Des rencontres qui vont me faire prendre conscience à 53 ans qu’autre chose était possible. J’engage un bilan de compétences et découvre cette formation de plasticien céramiste option art-thérapie au CPIFAC de Velaine-en-Haye, soutenue par le Fongecif Grand Est. Aujourd’hui mon projet peut s’inscrire dans un futur vrai changement de vie professionnelle auquel j’aspire depuis si longtemps en réalité.



  • Florence Bottazzi
  • Florence Bottazzi
  • Florence Bottazzi
  • Florence Bottazzi
  • Florence Bottazzi
  • Florence Bottazzi
  • Florence Bottazzi
  • Florence Bottazzi
  • Florence Bottazzi
  • Florence Bottazzi
[ Dernière mise à jour le 21 janvier 2018 ]

Mentions légales - CPIFAC@2012
site designer : c u b e  D E S I G N